[ Bijbo www.bijbo.com ]


Les piercings

Le mot vient de l'anglais body piercing (perçage du corps). La pratique de la perforation du corps pour y insérer un ornement est très ancienne. Déjà au néolithique, en Afrique, des objets en pierre étaient insérés au niveau de la lèvre inférieure ou aux lobes des oreilles. En Amérique, les civilisations précolombiennes portaient des bijoux aux oreilles, au nez et à la lèvre inférieure. La perforation des oreilles existe depuis l'Antiquité. Aux États-Unis, à partir des années 1960, elle a regagné du terrain parmi les femmes américaines, et a été ensuite adoptée par les hippies et les communautés gays, puis plus tard la culture punk.

Dans les années 1980, la perforation des oreilles chez les hommes est devenue courante dans le monde occidental. Aujourd'hui, le piercing est devenu une véritable mode et s'est progressivement répandu dans toutes les couches de la population. Le piercing correspond à une volonté esthétique ou une démarcation sociale.

Types de piercings:

Types de piercings Anneau
Anneau : Anneau simple ou agrémenté de décorations. L'anneau est généralement fermé par une boule. Utilisé pour la plupart des piercings à l'exception de la langue.

Types de piercings Banane
Banane : Composé d'une barre courbe avec une boule amovible à chaque extrémité. Utilisée pour les piercings au nombril. Une variété plus petite convient aussi au piercing de l'arcade ou du nombril.

Types de piercings Barbell
Barbell : Composé d'une barre droite avec des boules dévissables à chaque extrémité pouvant être remplacées. Utilisé pour les piercings à l'arcade et les piercings à la langue.

Types de piercings Fer à cheval
Fer à cheval : Anneau brisé en forme de fer à cheval à deux boules vissables. Généralement porté à l'oreille, à la lèvre et à l'arcade sourcilière (dans sa version réduite).

Types de piercings Industriel
Industriel : Il s'agit un double piercing à l'oreille, reliés par un barbell.

Types de piercings Labret
Labret : Composé d'une tige droite avec à une extrémité un disque et à l'autre une boule vissable. Utilisés pour les piercings à la lèvre et aux cartilages.

Les matériaux les plus courant:

Aujourd'hui, la majorité des piercings sont en acier inoxydable chirurgical de type 316 LVM (implantable) et 316L (non implantable). Mais on en trouve aussi en titane, en niobium, en bioplast, en or, argent et platine massif ainsi que quelques matérieux exotique plus ou moins recommendable.

Santé:

De par son succès, le piercing est devenu un problème de santé publique car il n'est pas toujours effectué dans des conditions optimales d'hygiène. Le taux de complications est de 30%. Les risques les plus courant sont entre autres: réactions allergiques au métal des bijoux, infections bactériennes, infections parasitaires, traumas, infections virales en particulier; hépatite B, hépatite C et VIH. Suivant l'endroit du corps ou est fait le piercing, la cicatrisation peut prendre quelques semaine à presque une année.

Copyright © 2018 www.bijbo.com
Conception et production www.bijbo.com
Sitemap Privacy policy

* Toutes les marques commerciales citées dans ce site sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.